Pâte Polymère

La pâte polymère est apparue en Allemagne dans les années 1950 et n’existait à cette époque que dans la teinte « chair » car elle était destinée aux fabricants de poupées qui l’utilisaient pour modeler les visages, les mains et les pieds de leurs créations. Aujourd’hui, diverses marques sont sur le marché, toutes dans une multitude de coloris.

La pâte polymère est un dérivé du chlorure de polyvinyle et fait donc à ce titre partie de la grande famille des plastiques. Elle est souple et malléable et
convient tout à fait à l’élaboration de formes et de volumes. Elle durcit définitivement après une cuisson de 30 min. à 130°C ou à 150°C selon les
marques (Fimo, Pardo, Kato, Premo, Cernit etc…).

On peut y inclure divers matériaux : perles, poudres métalliques, feuilles d’or ou d’argent, pétales de fleurs réduits en poudre, sable pour une texture granuleuse, elle peut également être estampée, texturée, on peut transférer des images sur sa surface… Après cuisson elle peut être sculptée, gravée, poncée, polie, percée,peinte….
On peut lui faire prendre l’aspect de matériaux naturels comme les pierres (turquoise, jade, malachite, opale…), le bois, l’os, l’ivoire, la pierre… Elle peut être travaillée en dégradés de couleurs qui peuvent d’ailleurs toutes être mélangées entre elles pour créer de nouvelles teintes. C’est aujourd’hui un
médium artistique reconnu aux États-Unis.

Quand?

Mardi 18h-19h30 (Collégiens + Lycéens)

Connaître les tarifs

Professeur : Sylvie Van Noorden

sylvie vn